Conseils de com’ aux pilotes pro de moto Trial

By on novembre 29, 2013
Communication pilote pro Trial

Que croyez-vous qu’un sponsor cherche quand il met de l’argent sur un pilote ?

De la visibilité !!

Et oui, si un sponsor met de l’argent sur la table, il attend en retour des retombées économiques, et cela, il est sensé l’obtenir avec l’image et la communication que va véhiculer le pilote.

Et si je fais un constat très rapide, je ne vois aucun pilote Trial en France communiquer de manière professionnelle. Car la communication ne s’arrête pas à un communiqué de presse de temps en temps sur un magazine/webzine spécialisé.

Il faut vous y faire. Votre métier, ce n’est pas seulement vous entrainer physiquement et vous entrainer en moto.

Au moins 10% de votre temps devrait être consacré à votre communication !

Il faut vous prendre en main.

Car soigner son image est un travail de longue haleine, mais c’est vital pour un pilote professionnel. Le talent ne suffit pas pour gagner de l’argent.

Voilà donc quelques conseils Messieurs et Mesdemoiselles et j’espère que vous allez les mettre en pratique très rapidement.

Et d’ailleurs, cela est valable même pour tous ceux qui font le championnat de France. Plus tôt vous vous mettrez à vous occuper de votre communication, et mieux vous serez préparé quand vous serez sous les feux des projecteurs.

En plus, vous avez une chance formidable car c’est très facile de communiquer dans votre domaine : le Trial est un sport spectaculaire !

Et la vidéo est ce qui viralise le mieux sur les réseaux sociaux comme Facebook par exemple. Donc pas d’excuse ;-)

Ce qu’il faut avoir en tête

Règles de base :

  1. Parler ou faire parler de vous le plus souvent possible. Tout est prétexte à communiquer !
  2. Prendre 10mn par jour pour vous occuper de votre com’ (publier un truc, répondre aux fans…)
  3. Il n’y a pas plus puissant que les réseaux sociaux (Facebook, Youtube, Twitter…) pour communiquer aujourd’hui

A mettre en place pour commencer

1) Avoir un site Web qui vous présente (histoire, palmarès, objectifs etc…) et qui met en avant vos sponsors

Ne me dites pas que vous n’avez pas d’argent pour ça !

Il existe aujourd’hui des solutions gratuites pour créer un site (par ex e-monsite) ou des solutions payantes mais avec un abonnement très faible, entre 10 et 15 € par mois (par ex Wix).

Il faut seulement que vous y passiez un peu de temps.

Bon ce ne sera pas le site de vos rêves, mais ça vous permettra déjà d’avoir une vitrine sur le Web et de commencer à vous faire la main. Et surtout de mettre en avant vos sponsors, ce qu’ils apprécieront.

2) Mettre en place une page Facebook

Attention, pas un profil, une page. Car une page est plus puissante pour communiquer sur Facebook et permet de faire des choses qui ne sont pas possibles avec un profil.

Pour créer une page, cliquez ici => choisir « Artiste, groupe ou personnalité » puis « Athlète ».

Vous utiliserez cette page pour diffuser vos vidéos, émettre votre point de vue sur un sujet, etc…

 

Attention, quand vous diffusez une info ou une vidéo, si des fans vous interpellent sur la page ou vous posent des questions, prenez quelques mn chaque jour pour leur répondre. C’est vraiment important. Les ignorer n’améliorera pas votre image…
Il faut comprendre que les réseaux sociaux, c’est puissant pour communiquer, mais c’est avant tout un moyen de communiquer qui sert à tisser du lien et à faciliter le partage et l’interaction. La télé c’était de la diffusion dans un seul sens. La puissance des réseaux sociaux, c’est que ça part dans tous les sens !!

Je vous donne un exemple : « j’aime » la page Facebook de Jean-Michel Bayle pour suivre son actu. Il m’a fait rêver toute mon enfance et il continue encore.
Mais je me désintéresse de plus en plus à ce qu’il diffuse sur Facebook car sa manière de communiquer sur Facebook n’est pas terrible. Il diffuse des choses et souvent, je vois des fans lui poser des questions. Mais aucune réponse, « ignorage » complet ! Alors bien sûr c’est une grande star et il a beaucoup de fans donc compliqué à répondre en instantané, mais il pourrait prendre quelques mn de temps en temps pour répondre. Alors soit il est mal conseillé soit il s’en tape complet, mais du coup, son capital sympathie a baissé dans mon estime et je ne pense pas être le seul, car une question qui reste sans réponse, ça énerve toujours…

3) Faire des vidéos

Maintenant que vous avez 2 outils puissants pour diffuser les informations vous concernant, il va falloir alimenter avec du contenu : texte, vidéos, images.

Avec les smartphones dont vous disposez aujourd’hui, vous pouvez tout faire en 3 clics, alors pas d’excuses, ce n’est pas une question de temps.

Vos fans veulent en voir un peu plus que ce qu’ils voient en course. Montrez leur ce que vous faites pendant les séances d’entrainement, d’ailleurs que vous soyez en moto ou en train de faire du vélo ou autre…

En plus dans votre sport, vous avez souvent quelqu’un avec vous quand vous vous entrainez. Donc voilà ce que vous allez faire de temps en temps :

  1. Vous donnez votre téléphone à votre suiveur
  2. Il vous filme pendant que vous êtes en train de faire un truc de gaga avec votre bécane (attention 2 à 3mn max)
  3. Vous balancez direct votre vidéo sur Youtube et la diffusez sur Facebook.

Temps global pour faire ça : 5mn

Créez également votre propre chaine sur Youtube.

Publier au moins 3 fois par semaine. Vous devriez y arriver…

Durée des vidéos : attention faire des vidéos de 3mn max, 1mn idéalement. Au delà, ça saoule et on ne va jamais au bout, donc vous aurez passé un temps fou à réaliser quelque chose que personne ne va voir…

4) Publier des communiqués de presse

Ça, quelques uns le font déjà, mais pas assez.

Donnez-vous par exemple pour objectif de publier un communiqué par mois.

 Etape suivante

Une fois que vous aurez mis en place les 4 actions précédentes et que vous vous en occuperez vraiment, vous pourrez passer à l’étape suivante.

Mais attention, focalisez-vous d’abord sur les 4 précédentes, pas la peine de s’éparpiller, sinon vous allez vous décourager, surtout car l’étape suivante est un peu compliqué.

5) Intégrer un blog sur votre site…

…et prenez la parole directement sur votre blog pour publier des articles que vous diffuserez ensuite via Facebook ou Twitter.

Les Webzines spécialisés se feront un plaisir de relayer vos articles pour les faire connaître au plus grand nombre.

Par contre, si vous devez publier des articles, on doit comprendre ce que vous écrivez…donc oubliez le « parler texto »

Et il est essentiel d’éviter les fautes d’orthographe, de respecter un minimum la ponctuation etc…donc travaillez bien ça à l’école ! Sinon vérifiez avec Google s’il y a des fautes.

 

Voilà, j’espère que ces quelques conseils vous feront prendre conscience que si vous voulez attirer des sponsors, il va falloir professionnaliser votre communication.

Je dis pas que vous allez attirer plus d’argent dès demain matin car c’est un travail de longue haleine, mais si vous professionnalisez un peu votre com’, ce sera déjà un grand pas en avant et la pompe s’amorcera.

N’hésitez-pas à diffuser ça à tous les pilotes que vous connaissez !

Je vous donne rendez-vous dès la semaine prochaine pour un projet de com’ global destiné à promouvoir l’image du trial en France…

Commentaires

Commentaires

About Laurent (admin)

Passionné de tout ce qui a 2 roues, je suis tombé dans le Trial il y a peu de temps mais j'adore ça ! Que ce soit le sport en lui-même ou l'ambiance qui y règne, je trouve ça vraiment sympa. Et je n'arrête pas de me dire que j'aurais dû m'y mettre plus tôt car c'est une vraie école de pilotage !

One Comment

  1. Arnaud Dechamps

    17/12/2013 at 17 h 26 min

    Très bon conseils

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>