Ne serait-il pas temps de mettre les justaucorps au placard ?!

By on mai 30, 2014
Toni Bou Corse 2014

Oui je sais, le titre est un peu provocateur !

Mais de retour du magnifique Grand Prix de Corse, je ne peux m’empêcher de vous faire partager ce sentiment d’étonnement sur 2 points :

1. Le manque de protection des pilotes
2. Un chasuble qui cache complètement les sponsors des pilotes

Concernant le point 1 :

Je dirais que le Trial a évolué. Il n’est plus le même que le Trial d’il y a 30 ans.
Les obstacles sont vraiment impressionnants et en mondial, les pilotes peuvent facilement tomber de 3 ou 4m, si ce n’est plus dans certaines situations.

Alors la première chose qui me saute aux yeux, c’est qu’à part une paire de bottes et un casque, il n’y a pas grand chose qui protège les pilotes.

Et il en est de même pour les suiveurs. En équilibre en haut d’un rocher de 3m, ils ne sont pas à l’abris de recevoir une moto sur le coin de la courge ! On a bien vu ça ce week-end !

Et quand je vois le frac que s’est pris Karlsson, je me dis qu’il s’en sort d’une belle car ça aurait pu être beaucoup plus grave.

Alors spectacle, oui évidemment on en redemande et on se régale ! Mais en sécurité pour tous, et surtout pour ceux qui sont dans l’arène.

Alors oui, je sais que les pilotes ont besoin d’aisance dans les mouvements.
Mais le plus important est quand même de protéger les organes vitaux au niveau du thorax ( et aussi les organes de reproduction ;-) ! ) (sauf pour ceux qui se brossent avec Tonyglandil…les plus vieux s’en rappelleront…)

Et je dirais que c’est comme en cross : la première fois qu’on met un pare pierre ou un leatt brace, ça fait drôle. Et puis finalement, on l’oublie vite.

Dans mes pensées les plus folles, je me dis par exemple qu’on pourrait intégrer des plaques de protection (plastique, carbone ou autre) savamment découpées et intégrées dans les doublures des textiles pour offrir plus de protection et ne pas gêner les mouvements des pilotes (évidemment, il faudrait y bosser dessus sérieusement un peu plus de 5mn pour obtenir un produit abouti qui corresponde au cahier des charges : protection et aisance)

Bref, il me semble qu’il y a une belle marge d’évolution là-dessus.

Car même moi quand je pars en rando, j’aimerais me sentir un peu plus protégé par ma tenue de guerrier.

Concernant le point 2 :

Rappel : Qui permet aux pilotes (d’essayer) de vivre de leur passion ?
Réponse assez facile : Les sponsors !

Sponsors qui sont cachés par un gros chasuble avec le nom et le numéro du pilote.

Un peu dommage non ?
Car s’il y a bien un endroit où les sponsors peuvent récupérer un peu de visibilité, c’est sur les compétitions, notamment les épreuves de championnat de France ou du monde.

Alors oui, c’est bien pour les spectateurs et les commissaires d’avoir en gros le numéro et le nom du pilote car ça permet rapidement de voir qui arrive dans la zone.

Mais alors pourquoi ne pas faire comme en cross ?

On pourrait intégrer le nom et le numéro du pilote directement dans le marquage du textile avec une tenue pour le championnat de France et une pour le championnat du monde, ce qui permettrait d’organiser la visibilité des sponsors autour des numéros et noms des pilotes.

Et ainsi, on satisferait les 2 parties !

 

Voilà, c’était juste quelques pensées à voix haute.

Et pour conclure, j’aurais juste envie de dire : quand on veut, on peut.

A très vite pour une interview du Team Hieyte Racing…

 

Commentaires

Commentaires

About Laurent (admin)

Passionné de tout ce qui a 2 roues, je suis tombé dans le Trial il y a peu de temps mais j'adore ça ! Que ce soit le sport en lui-même ou l'ambiance qui y règne, je trouve ça vraiment sympa. Et je n'arrête pas de me dire que j'aurais dû m'y mettre plus tôt car c'est une vraie école de pilotage !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>